Erratum

Dans mon post précédent, je vous indiquais avoir perdu la première réponse à cette fameuse bouteille à la mer. Je viens de remettre la main dessus et je ne peux pas m’empêcher de vous faire partager cette découverte, avec en cadeau bonus la réponse faite à cette personne. Je commende à perdre la mémoire, d’où l’utilité de ce blog ainsi que la remise en ligne des archives. Voici donc le message :

Comment tout a commencé

En fouillant dans mes archives mail, j’ai retrouvé la fameuse “bouteille à la mer” que j’avais envoyé à une bonne 50 aine d’Urologues du Maroc et de Tunisie. Un mail qui explique qui je suis et ce que je souhaite. Je dois vous avouer que je ne m’attendais pas à recevoir de réponse. J’avais conscience du coté “barré” de ce message. Cependant, et à ma grande surprise, 2 Urologues m’ont répondu. Un du Maroc assez vague quand à la méthodologie (je n’ai pas gardé sa réponse) et un autre de Tunisie. Ce dernier a été très précis dans sa réponse et j’avoue qu’elle m’a scotché.
Voici déjà la fameuse “bouteille à la mer” du 09 Février 2011.

Sa réponse fût magique, je me suis empressé de la transmettre à ma compagne.
Elle est datée du 17 Février 2011.

Comment devenir incontinent

Comment devenir incontinent est un concept considéré en france comme tabou. Un non sens complètement incompréhensible pour la plupart d’entre-nous . Je peux en parler par “expérience”.
Car je dois vous avouer avoir dû batailler ferme pour ne faire que tolérer ce point de vue et y faire face. Loin de moi l’idée de faire du prosélytisme sur je sujet, je voulais juste que l’on respecte mon point de vue. D’ailleurs, l’anecdote assez amusante fût ma disparition soudaine d’un site communautaire traitant du fétichisme sur l’ ABDL (comprenez Adult Baby, Diaper Lover). Coté Psy, ce fût pire encore. Un certain Dr Mon Cul (Expert auprès des tribunaux avec toute la panoplie de diplômes et décorations associées)… Et Bien ce fameux docteur a été odieux à mon encontre à la simple évocation de de concept. Bref, pour ceux qui liront ces lignes et qui souhaitent sincèrement devenir incontinent, il y a une montagne à franchir et bien que vous soyez équipés de tout le matériel nécessaire, le chemin sera compliqué. Compliqué reste un euphémisme car la réalité sur le terrain sera jonchée d’une armée de bien pensants, de moralisateurs, de paternalistes qui, voyant vous approcher d’une autre vérité, feront bloc pour vous sortir cette idée saugrenue de la tête. Je pense au contraire que rien n’est impossible si on le souhaite vraiment, profondément, sincèrement….
J’en suis la preuve vivante (et dérangeante, n’en déplaise aux empêcheurs de penser librement). J’ai réussi cette épreuve Kho Lantesque et décroché mon collier d’immunité.
Tout seul comme un grand….euh nan. Epaulé par ma fidèle compagne Nathy qui sans elle rien n’aurait été possible. Je reviendrai dans les prochains posts sur la genèse de ces pérégrinations qui m’ont conduit à devenir incontinent. D’ailleurs vous pouvez retrouver les anciens posts traitant de ce chemin de croix via la catégorie “ancien blog”. On y retrouve toute l’histoire depuis le “champ des possibles” …. la mise en ligne des anciens post est toujours en cours (bcp de travai) mais d’ici à la fin de cette année la publication sera terminée. Ici vous l’aurez compris : pas de tabou. Vos questions ne resteront pas sans réponse et ne seront jamais mis au pilori. Seuls, les intolérants seront bannis (c’est l’avantage d’avoir son blog “at home”). Les petits malins (y’en a eu) qui par le passé ont voulu faire fermer mon blog (hébergé en ligne) car je “soit disant : diffusait des images pédophiles”, vont l’avoir dans le cul bien profond. Ici pas de pédo-pornographie, les images, que je trouve en illustration, sont toutes issues de recherches google basique et étant maitre de mon serveur, je peux même affirmer que “mémé en a rien à branler”. Un peu de grossièreté ça n’a jamais fait de mal à personne : à ne pas confondre avec la vulgarité. La vulgarité c’est plutôt leur intolérance avec leurs méthodes d’abrutis, de fourbe. Promis dans les prochains post je serai moins grossier (mais putain que ça fait du bien !)

WordPress…

C’est définitivement une belle usine à gaz. Quoi qu’il en soit, ce blog est beaucoup plus pro que l’ancien hébergé auparavant chez Canalblog. L’avantage de WordPress et de l’apparition d’un serveur personnel c’est pouvoir paramétrer un blog de façon quasi illimitée et aussi de sécuriser ce dernier en hébergeant ce site at home. Il m’a fallu passer plusieurs journées pour réussir à faire de cet espace, un endroit friendy, que ce soit sur mobile ou sur Ordinateur/Tablette. Le choix aussi du thème et de l’ensemble des paramètres. Le plus simple fût sans doute le logo que j’ai trouvé rapidement (Réussir à l’implémenter fût une autre paire de manches). Il y aura enore sans doute quelques ajustements mais dans l’ensemble ce blog a l’aspect que j’avais imaginé. Vous l’aurez compris, coté cosmétique, l’affaire est entendue. Je continue jour après jour à mettre à jour les données relatives à l’ancien blog (disponible ici).

Nathan le retour

L’exercice du premier post est toujours une épreuve difficile. Par où commencer? Sceller la première pierre de ce nouveau blog que j’ai longtemps muri mais qui a toujours été reporté à une date ultérieure. Cela fait pourtant maintenant plus de 10 ans que l’aventure a démarré. Une aventure singulière, où Nathy m’a dit un jour “pourquoi ne pas te faire opérer?”. La question était tellement stupide que j’ai aussitôt rétorqué : “C’est impossible, t’es conne ou quoi ?” …Impossible….. Impossible……Pourquoi pas…Réfléchir Jean-Pierre…et l’idée a germé. Quelques jours plus tard, je lance des bouteilles à la mer, plus précisément des mails aux chirurgiens de la côte sud méditerranéenne.
Ca c’était en Fevrier 2011. Il y a donc plus de 10 ans.
La suite, pour ceux qui ont suivi mes aventures, vous la connaissez.
D’ailleurs à ce titre j’ai trouvé utile de republier les articles de l’ancien blog.
Je pourrai faire sans doute des retours chariot pour les nouveaux venus dans de prochains post, mais ce n’est pas l’objet de celui-ci.
Je souhaite juste vous dire que Nathan is “back in town”.
Un retour motivé par le besoin de vous raconter ma vie d’incontinent au quotidien. Loin des clichés fétichistes et moralisateurs . Une vie d’incontinent n’est pas systématiquement liée à la souffrance, la culpabilité, la honte toutes les autres tares que l’église catholique nous a enseigné.
Bref, bien sur il existe une catégorie de personnes qui vivent mal leur incontinence. Pour autant et aussi emphatique je puisse être, je ne culpabilise pas une seule seconde du choix de vie que j’ai fait pour justement trouver la lumière et la sérénité. Aux chiottes les biens pensants, moralisateurs et paternalistes de tous poils et vive le libre arbitre, vive la liberté.
Ici pas de censure, donc vos questions seront les bienvenues. 
Nathan Chevalier